lipoodecome.com
Image default
Voyage

Voyage culturel en Malaisie pour découvrir 4 groupes ethniques du pays

Voyage culturel en Malaisie pour découvrir 4 groupes ethniques du pays
Notez cet article

La Malaisie est un pays multiculturel où les trois principaux groupes ethniques sont les suivants : malais, chinois et indien. Cependant, ce pays métissé n’abrite pas uniquement ces trois ethnies et durant votre séjour, vous serez amené à découvrir des populations aux diverses origines. En effet, il existe pas moins d’une vingtaine de groupes différents, et les ethnies en Malaisie sont réparties entre la péninsule et l’île de Bornéo. Dans cet article, vous découvrirez des ethnies minoritaires comme les Orang Asli, les Baba Nyonya, les Ibans et les Kadazans que vous pourrez rencontrer pendant votre voyage en Malaisie.

Les Orang Asli

Signifiant « hommes des origines » en malais, les Orang Asli désignent les populations aborigènes qui sont arrivées sur la péninsule bien avant les Malais. Ce peuple originel vit généralement dans les forêts de l’intérieur montagneux de la Malaisie péninsulaire et cette ethnie est principalement composée de trois peuples à savoir les Semang, les Senoi et les Proto-malais.

Bien que la grande majorité de ces communautés se soit sédentarisée et ait adapté ses coutumes à la modernité malaisienne, certains vivent encore de manière nomade et demeurent des chasseurs-cueilleurs. Lors d’un séjour en Malaisie avec Marco Vasco, vous aurez peut-être l’occasion de croiser des Orang Asli.

Les Baba Nyonya

Le Baba Nyonya est un nom attribué aux descendants des premiers immigrants chinois établis à Penang ou à Malacca. Les premiers sont apparus dès le XVe siècle suite à des mariages avec des femmes malaises et cela a continué au fil des époques plus particulièrement aux XIXe et XXe siècles. Pour s’intégrer aux communautés locales, les Baba Nyonya ont adopté une partie des coutumes malaises et ils sont l’exemple d’un métissage de tradition réussi.

Même si certains ne les considèrent pas comme une ethnie à part entière, il faut savoir qu’ils ont bel et bien développé une culture unique appelée « Peranakan » en plus de parler une langue spécifique assimilée à un créole malais. Afin de rencontrer les Baba Nyonya, rendez-vous au sud de la Malaisie à proximité du détroit de Malacca.

Les Ibans

Le peuple Iban représente une ethnie de l’île de Bornéo appartenant au groupe des Dayaks qui étaient autrefois appelés Sea Dayak par les Anglais pendant la période coloniale. Les Ibans étaient connus pour être de célèbres chasseurs de têtes de Bornéo qui pratiquaient également la piraterie. Ils étaient une grande tribu guerrière de cette île jusqu’au XIXe siècle.

De nos jours, ce peuple qui était autrefois nomades vit désormais en communauté sur les rives des cours d’eau du Sarawak. Pendant votre séjour en Malaisie, vous les croiserez autour de Kuchung et des grandes villes de Sarawak telles que Sibu et Miri. Malgré l’urbanisation, les Ibans ont préservé une grande partie de leurs traditions et leurs coutumes notamment un ensemble des rites initiatiques.

Les Kadazans

L’État de Sabah en Malaisie abrite le groupe ethnique le plus important du nord de l’île de Bornéo à savoir les Kadazans peuplant principalement l’intérieur des terres de l’île ainsi que la côte ouest de Sabah dans la région Penampang. Ce peuple d’agriculteurs s’est spécialisé dans la culture du riz et tout comme les Ibans, ils ont adopté la vie communautaire. Cependant, une partie d’entre eux ont délaissé leurs traditions pour s’installer en ville.

Le travail du riz des Kadazans se retrouve également dans certaines liqueurs et si vous voyagez en Malaisie au cours du mois de mai, n’hésitez pas à aller à Sabah pour assister à l’une de leurs principales festivités de ce peuple d’agriculteurs à savoir le Kaamatan.

Related Articles

Quelques astuces pour faciliter un voyage avec des enfants

Tamby

Les conseils pour mieux préparer votre séjour au ski

Tamby

Un circuit en Thaïlande, une chance de s’évader dans des lieux intrigants

Claude